Billet d’humeur – un petit billet de 400 balles quand même !

Aujourd’hui, j’ai amené ma voiture au garage pour la révision des 60 000 km. Et comme souvent, le mécanicien trouve toujours d’autres problèmes ou pièces à changer. Au final, la facture est évidemment bien plus salée! Mais pourquoi est-ce que je vous parle de voiture ? Je ne me suis pourtant pas mis au tuning. En fait, on peut facilement faire un parallèle entre « savoir réparer sa voiture » et « savoir utiliser son ordinateur ».

J’avais lu ce très bon article (que je vous recommande) il y a quelques temps, et je me rends compte à quel point tout ce qui est expliqué dedans est vrai. J’en ai toujours eu conscience mais plus je vieillis, plus je pense la même chose.

« Il y a cent ans, si vous étiez assez chanceux pour posséder une voiture, vous saviez probablement comment la réparer. Les gens savaient au moins faire la vidange, changer les pneus, ou même régler le moteur. J’ai possédé une voiture durant la majeure partie de ma vie d’adulte mais elles restent un vrai mystère pour moi. En tant que tel, je suis dépendant de vendeurs pour me dire laquelle acheter, de mécaniciens pour me dire ce qui ne va pas puis l’arranger pour moi. » extrait de l’article “Kids can’t use computers… And this is why it should worry you” de Marc Scott, professeur d’informatique en collège et lycée au Royaume-Uni. Son article est traduit en français par Nicolas Le Gland.

Dans son article, Marc Scott nous donne de nombreux exemples concrets qui lui permettent de dire si telle ou telle personne sait se servir de son ordinateur. Et vous devez vous en douter, bien souvent ce n’est pas le cas.

Pour vous raconter un peu ma vie, j’ai commencé à utiliser les ordinateurs vers l’âge de 6 ans. Mon père avait acheté à un de ses collègue un vieux pc d’occasion qui tournait sur Windows 3.1. Une machine avec un processeur de 77 Hz !  J’ai commencé à utiliser des jeux, des logiciels de traitement de texte et d’image et j’installais tout seul les programmes. Avec ma sœur, nous avons rapidement dépassé le niveau informatique de notre père. Quelques années plus tard, avec un copain j’ai installé Windows Millennium sur l’ordinateur familial et on a tenté de le cracker. Évidemment, cela n’a pas fonctionné et j’ai du formater l’ordinateur. De mémoire, c’est la première fois que j’ai dû réinstaller entièrement un système (je pense avoir remis Windows 98 à la place). Lorsque j’étais au collège, j’ai commencé à faire un peu de programmation : étant amateur de jeux vidéo, j’ai commencé à utiliser RPG Maker ! Puis je me suis mis à l’HTML pour me créer un site, j’utilisais un serveur, j’ai découvert les émulateurs et les roms, le téléchargement avec Napster et eMule, les échanges de fichiers en ftp etc… J’avais même commencé à apprendre le Turbo Pascal. J’ai appris tout ça en lisant, en regardant les autres faire, et expérimentant tout seul. Et je dois dire que ce ne sont pas les cours de techno du collège qui m’ont aidé. La prof nous demandait surtout de centrer une image, mettre un titre en gras, et de faire d’autres choses qui me semblaient très simples. Certains de mes camarades avaient néanmoins beaucoup de mal. En gros, je suis resté sur Windows un long moment (Millennium, Windows 2000, XP, Vista), puis petit passage sur Ubuntu, retour à Windows puis switch pour Apple pendant 8 ans, avant mon passage à Gnu/Linux il y a maintenant quelques mois.

Plus récemment, lorsque j’étais encore responsable de l’espace numérique à la médiathèque des Ulis, j’ai pu constater que les enfants et ados en étaient toujours au même point. Ils n’étaient pas plus débrouillards que mes anciens camarades de classe, et c’était bien souvent même pire. Les jeunes savent peut-être aller facilement sur YouTube et Facebook, mais ils sont bien incapables de faire une recherche internet correcte, de copier coller un texte et d’enregistrer un fichier sur une clé usb. Alors leur demander d’ajouter de la RAM ou changer le disque dur, on peut oublier ! Donc non, tous ces jeunes ne savent pas utiliser leur ordinateur et ne savent pas comment cela fonctionne à l’intérieur. Et je peux dire que ce n’est guère plus réjouissant du côté des adultes. Je fais depuis longtemps déjà la hotline pour toute la famille, et je faisais de même avec mes collègues et les usagers de la médiathèque.

Si je vous raconte tout ça, c’est parce que je pense pouvoir dire que je sais me servir d’un ordinateur (et j’en apprends encore tous les jours). Mais comme Marc Scott, lorsqu’il s’agit de voiture je suis totalement largué. Lorsque je fais un achat informatique à la Fnac ou dans une autre boutique, et que le vendeur veut me vendre sa superbe garantie et son pack d’antivirus, je dis non. Lorsque j’achète un jeu à Micromania et que le vendeur me propose l’option pour l’échanger si un jour ce dernier est rayé, je dis non (j’ai par ailleurs des jeux qui sont plus vieux que moi et qui fonctionnent toujours très bien). Pourtant, lorsque le garagiste me dit qu’il faut, en plus de la révision de la voiture, changer les pneus, remplacer la batterie, ou réparer le convecteur spatio temporel afin de passer en vitesse lumière, et bien je dis oui… Je n’y connais rien, je suis donc obligé de lui faire confiance. Mais j’ai néanmoins toujours l’impression de me faire avoir.

« Il faut changer le joint de culasse ma p’tite dame ! »

depannage

Publicités

2 réflexions sur “Billet d’humeur – un petit billet de 400 balles quand même !

  1. Aïe en effet le passage chez le garagiste c’est aussi un moment que je redoute… Mais le meilleur conseil que je peux te donner c’est quand tu passes les voir, demande un devis (comme ça tu as le temps de vérifier qu’il ne te glisse pas quelque chose d’inutile dans la facture comme le lave glace ou de l’huile moteur…) une fois le devis signé par les deux parties, tu ne peux pas avoir de surprise à l’arrivée puisque que le garagiste doit se conformer à son devis.
    Un lecteur.

    • Pour le coup je n’avais pas le temps (ni l’envie) de faire des devis comparatifs, je devais faire la révision de toute façon. C’est juste qu’ils m’ont trouvé d’autres éléments à changer et que la facture a bien augmenté. Et j’avais besoin du véhicule dans la journée donc bon… La prochaine fois, si j’ai le temps je verrais 😉 C’était surtout pour parler du rapport entre ordinateur et voiture. Mais j’avoue que les voitures ne m’intéressent pas du tout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s