VirtualBox ou comment faire tourner un système dans un autre !

Vous êtes sur Windows ou MacOs mais souhaitez essayer une distribution GNU/Linux pour voir à quoi ça ressemble ? C’est possible ! Évidemment, si vous êtes déjà sous Linux, ça fonctionne également. Et bien c’est le moment d’installer une machine virtuelle !

vboxlogoIl existe différents logiciels de virtualisation, comme VMWare ou encore Parallels Desktop, mais je vous invite à utiliser VirtualBox ; il est libre et gratuit, simple d’utilisation et supporte de nombreux systèmes d’exploitation (la majorité des versions Windows, Linux, OS/2, FreeBSD, OpenBSD, Net BSD, Netware, Solaris…). De plus, VirtualBox est disponible en français.

« Une machine virtuelle est une illusion d’un appareil informatique créée par un logiciel d’émulation. Le logiciel d’émulation simule la présence de ressources matérielles et logicielles telles que la mémoire, le processeur, le disque dur, voire le système d’exploitation et les pilotes, permettant d’exécuter des programmes dans les mêmes conditions que celles de la machine simulée. »

Pour simplifier, cela permet de faire fonctionner un système d’exploitation à l’intérieur d’un autre, le tout en passant par un logiciel spécifique. En gros, vous pouvez allumer un ou plusieurs ordinateurs virtuels dans une simple fenêtre sur votre bureau, et de manière simultanée.

Pourquoi installer une machine virtuelle ? Et bien il a plusieurs intérêts. Cela permet par exemple de faire fonctionner un programme prévu initialement sur un système d’exploitation différent de celui que vous utilisez habituellement. Si vous travaillez sur MacOs mais que vous avez absolument besoin d’un logiciel qui n’existe que pour Windows, la machine virtuelle réglera le problème. Il est donc possible de faire cohabiter simultanément différents « univers » sur un même ordinateur. Côté sécurité, la machine virtuelle permet de surfer de manière totalement sécurisée ; s’il y a un souci, une infection, un virus, ou autre chose, cela restera au niveau de la machine virtuelle et non de la machine hôte. Pour les joueurs PC qui ont des très vieux jeux mais qui ne fonctionnent plus sur des machines récentes (bien souvent à cause d’incompatibilités graphiques), c’est aussi une solution.

Certaines distributions ont des caractéristiques particulières. C’est le cas de Whonix qui a pour objectif de préserver la vie privée, la sécurité et l’anonymat sur Internet. Dans cette distribution, toutes les communications passent par Tor.whonix

Si vous vous souvenez de Tails (le système d’exploitation sur clé usb) dont j’ai déjà parlé rapidement, et bien Whonix fonctionne à peu près de la même manière, mais en machine virtuelle.

Pour que vous compreniez un peu plus facilement, voilà une capture d’écran de mon bureau. Mon ordinateur tourne sous Xubuntu et dans une fenêtre, j’ai le système Whonix qui fonctionne. Si j’en avais l’envie, je pourrais tout à fait démarrer une session Windows de la même manière. Pour utiliser un système d’exploitation en machine virtuelle, vous aurez bien souvent besoin du fichier « iso ». Il s’agit de l’image CD qui permet d’installer le système. Comme les distributions GNU/Linux sont gratuites, vous pouvez télécharger très facilement ce fichier d’installation, et tester en toute simplicité la distribution de votre choix.

vbw

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s