Mise à jour 6 – Liberté, VPN et petit robot

Aujourd’hui, c’est l’heure de la mise à jour de mes aventures numériques. Je vais parler « bidouille », sécurité et vie privée. J’ai comme l’impression qu’il s’agit de sujets assez récurrents sur ce blog… Sans plus attendre, voilà les news !

idlDans la longue liste des associations et organisations à soutenir, on peut ajouter Fight For The Future (ou FFTF). Il s’agit d’une association – à but non lucratif – de défense des droits numériques. Les actions du groupe sont liées à la législation sur le droit d’auteur, à la confidentialité en ligne et la censure sur Internet. L’association est notamment à l’origine de The Internet Defense League, site lancé en 2012, qui a participé à la lutte contre SOPA. Le Stop Online Piracy Act est une proposition de loi qui vise à élargir les capacités d’application du droit d’auteur et des ayants droit pour lutter contre sa violation en ligne et les contrefaçons. Le SOPA donne notamment au département de la Justice des États-Unis la possibilité de réclamer des sanctions judiciaires contre des sites situés hors de la juridiction des États-Unis et soupçonnés d’enfreindre la législation sur le copyright ou de faciliter ce type d’infraction. Vous vous en doutez, Le SOPA a reçu un accueil défavorable de la part des principaux acteurs d’Internet. Depuis 2012, les travaux de la commission sur ce texte ont été suspendus. Mais ce n’est pas pour ça que le combat s’arrête !fftf

Récemment, FFTF a lancé la campagne « Unplug the NSA » demandant au président Obama de stopper les programmes de surveillance de masse de la NSA, avant l’arrivée de Trump au pouvoir. Il ne reste que quelques jours et autant dire que c’est pas gagné. Quoi que… l’administration Obama a décidé il y a 3 jours de commuer la peine de Chelsea Manning, rendant possible sa libération en mai 2017. Un autre miracle arrivera peut-être.

Toujours dans l’optique de tester des choses, protéger ma vie privée et sécuriser ma connexion internet, j’ai décidé de passer à un autre service VPN. J’utilise maintenant Private Internet Access (PIA). J’ai déjà parlé de VPN dans un précédent article mais je peux vous expliquer en quelques points l’utilité d’un tel service :

  • Naviguer de manière anonyme sur internet
  • Sécuriser sa connexion wifi
  • Contourner la censure

En plus, PIA sponsorise un paquet d’association et d’organisation que je soutiens déjà, comme Electronic Frontier Foundation, Fight For The Future ou encore Creative Commons. Le VPN fonctionne sur Windows, MacOs, GNU/Linux, IOS et Android.

pialogo2x-09ca10950967bd3be87a5ef7730a69e07892d519cfc8f15228bec0a4f6102cc1

Et pour me détendre un peu, j’ai fait de la « bidouille ». Cela faisait un moment que je n’avais pas manipulé mes outils. J’ai enfin reçu mon Little Robot Friends ! Comme son nom l’indique, il s’agit d’un petit robot à monter soi-même, avec quelques soudures (il existe une version pré-montée), le tout fonctionnant en langage Arduino. Le robot est bardé de capteurs (tactile, gyroscopique, photosensible) et réagit à son environnement. Je lui caresse la tête, il va biper. Si je le secoue, il va avoir peur et clignoter. Si je le couche sur le côté, il va ronfler. Le tout est programmable via le logiciel Arduino (si je veux aller dans les entrailles du monstre) mais je peux aussi utiliser une application simplifiée qui a été développée pour l’occasion.

robot-anatomy-1Il s’agit à l’origine d’un projet Kickstarter datant de 2013. Gros succès de la campagne ! Tous les kits sont vendus (plus de 5000, et ce dans 40 pays différents). Une seconde campagne de financement est lancée en 2016 mais cette dernière est annulée rapidement. Les créateurs de Little Robot Friends ont préféré prendre plus de temps pour peaufiner la deuxième version du robot. Les précommandes se feront finalement sur le site de cette jeune compagnie canadienne.

J’ai reçu mon kit il y a quelques jours mais je n’avais plus rien pour souder… Damned ! Après avoir acheté un peu de fil, je peux enfin construire mon robot. Le kit est très simple, il n’y a que 5 éléments à souder. Si vous avez des enfants et que vous voulez bricoler avec eux, ce kit est un bon choix. Le deuxième intérêt est bien sûr toute la partie programmation qui est ensuite possible.

Beep Blop !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s