Meeting Snowden

« Le temps d’une rencontre inédite, Edward Snowden, Lawrence Lassig et Birgitta Jónsdóttir, figures de la lutte pour les libertés, s’interrogent sur l’avenir de la démocratie. »

« Figures de proue d’un mouvement mondial de défense des libertés, ces trois compagnons de lutte, qui s’estiment et s’entraident à distance sur Internet, se sont rencontrés pour la première fois en secret à Moscou, à la veille de Noël. Ils ont autorisé les caméras de Flore Vasseur à capter cette conversation hors norme, au fil de laquelle émergent des questionnements essentiels : comment sauver la démocratie ? Qu’est-ce que l’échec ? Qui écrit l’histoire ? »

La version complète est disponible gratuitement sur le site d’Arte jusqu’à la mi-juillet.

Je pense que ce documentaire est d’intérêt général et qu’il devrait être diffusé dans les écoles – et que globalement tout le monde devrait s’intéresser à ces sujets. Et je trouve qu’il a une double raisonnance ; comme expliqué dans le documentaire, il a été tourné juste avant l’investiture de Donald Trump aux États-Unis, et il sort en France la veille du premier tour des élections législatives (qui enregistre un taux d’abstention record).

Et il y a quelques jours, plusieurs organisations (Human Rights Watch, Amnesty International, la Quadrature du Net, le Syndicat de la Magistrature, etc) ont pris position contre l’avant-projet de loi destiné à renforcer la lutte contre le terrorisme et la sécurité intérieure, qui consiste à introduire dans le droit commun les dispositions exceptionnelles de l’état d’urgence. (je vous invite à lire l’article complet de Numerama sur le sujet).

Vous ne serez pas étonnés si je vous disais que de nombreuses lois (en rapport avec la protection de la vie privée, ou le droit d’auteur par exemple) sont d’une part obsolètes, et d’autre part constamment attaquées et affaiblies par des « mesures d’urgence » ou par la pression des lobbies. Et que par dessus tout ça, les citoyens n’ont pas forcément le pouvoir pour changer les choses. Tout simplement car notre système actuel ne fonctionne pas/plus. Et il s’agit là d’une réflexion que j’ai depuis que je suis petit, depuis les premiers cours d’histoire et d’éducation civique.

Dans le documentaire Meeting Snowden, il y a une phrase tout particulière qui m’a marqué :

 « Aujourd’hui, en n’autorisant pas l’échec, nous n’autorisons pas le progrès »

E. Snowden

Cela peut s’appliquer à la politique et à la façon de diriger un pays, mais évidemment à de nombreux autres domaines. Je serais même tenté de dire qu’il faut appliquer cette doctrine dans son travail, à l’école (on peut penser à la pédagogie Montessori), dans sa vie personnelle, partout.

Et chose assez amusante ; si vous avez lu mes précédents articles, vous savez que je vais prochainement changer de travail. Pour être un peu plus précis, je vais travailler dans un fablab. Dans ces lieux de fabrications (hackerspace, makerspace, fablab, etc…), on apprend par l’échec, on essaie, on expérimente, on s’appuie sur les connaissances des autres, et au final on progresse.

En plus de ce documentaire, je vous invite à regarder les récentes interventions et interviews de Flore Vasseur, notamment ici, ici ou encore .

Publicités

Une réflexion sur “Meeting Snowden

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s