Mes données, mon Cozy

J’ai déjà évoqué Cozy il y a quelques mois dans un précédent article, car j’utilise leurs services depuis les versions tests. Si on reparle de Cozy depuis quelques semaines, c’est parce-que le grand jour du lancement public est arrivé. Cozy est maintenant ouvert à tous.

Mais c’est quoi au fait Cozy ?

On peut dire qu’il s’agit d’un cloud personnel, mais on va préférer le terme de domicile numérique. Il s’agit d’un espace où vous êtes chez vous avec vos données (fichiers, photos, données bancaires). Cozy vous permet en effet de récupérer vos données depuis des services tiers pour mieux les utiliser. Il faut également préciser qu’on peut faire confiance à Cozy : le code est libre, il est possible de s’auto‐héberger, et Cozy Cloud ne fait pas de publicité ciblée ni de revente de vos données.

Mais moi j’ai déjà un Nextcloud !

Le but de Cozy est aussi de vous simplifier la vie. L’une des killer feature (la super fonctionnalité de fou) est de pouvoir récupérer les données que nous avons sur d’autres services. Grâce aux collecteurs, Cozy peut se connecter automatiquement à mon fournisseur internet, mon compte Améli, mon fournisseur d’électricité et gaz, mon assurance etc… Mes factures et fichiers personnes sont directement récupérés et rangés dans mon Cozy. Je n’ai plus besoin d’aller indépendamment sur chaque site pour récupérer ces fichiers.

Si en plus j’ajoute l’application Banks, je peux suivre mes comptes bancaires et faire directement le lien avec mes fichiers tiers. Je m’explique : je regarde mes dépenses, je constate que mon fournisseurs d’accès internet m’a prélevé un peu plus que d’habitude, je n’ai qu’à cliquer sur la ligne de la dépense pour accéder à la facture en question, qui a déjà été transférée dans mon Cozy. Je gagne du temps, tout est transparent.

Combien ça coûte ?

Gratuit jusqu’à 5 Go, 2,99 euros par mois pour 50 Go et 9,99 euros par mois pour 1 To d’espace. Je peux y accéder via différentes plateformes, depuis un navigateur internet ou des applications de synchronisation (ordinateur et téléphone). Et comme dit en introduction, le logiciel étant open-source, on peut d’auto-heberger et installer Cozy sur son serveur.

Bilan

Cozy est actuellement en V3, il reste encore des fonctionnalités à finaliser et des connecteurs à créer (pour récupérer nos données chez tous les services tiers) mais le projet est lancé et l’équipe derrière est à l’écoute de la communauté et des retours des utilisateurs. C’est donc plus que prometteur !

Et pour les gens qui sont un peu frileux, je peux préciser que Tristan Nitot (fondateur de Mozilla Europe, ancien membre du CNNum, et auteur de Surveillance:// , un très bon livre dont j’ai parlé dans un précédent article, et que j’ai offert à toute ma famille) est à bord de l’aventure Cozy depuis 2015.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.